Home » Non classé » Commémoration du 70e anniversaire du crash d’un Lancaster

 
 

Commémoration du 70e anniversaire du crash d’un Lancaster

 
 

Ce samedi 13 juillet se sont déroulées respectivement à La Cornette et à Les Hayons, les cérémonies d’hommage dans le cadre de la commémoration du 70e anniversaire du crash d’un bombardier britannique Lancaster.

Une première cérémonie très émouvante a eu lieu à La Cornette, sur l’endroit même du crash, où est érigée ce que l’on appelle désormais depuis 1993, la Croix des Aviateurs. Monsieur Thomassint, Premier échevin de la Ville de Paliseul, a pris la parole devant une assemblée forte des familles britanniques, des autorités communales, des militaires et anciens combattants, des témoins de l’époque et d’un nombreux public. Vinrent alors les allocutions d’un jeune lieutenant de la RAF, suivi du discours, en français, de Mr Ceanan BAIRD, fils du pilote. Toutes ces interventions, traduites dans les deux langues, furent ponctuées des hymnes nationaux et par des dépôts de fleurs. Une plaque commémorative représentant une aile brisée et apposée contre le rocher, fut dévoilée par deux jeunes petits-neveux d’un aviateur décédé à cet endroit, aidés en cela par un officier de la RAF. Après une dernière sonnerie « The last post » prodiguée par un membre de la Royale Caecilia tout le groupe s’est ensuite rendu dans le petit cimetière de Les Hayons pour se recueillir devant les tombes de l’équipage.

Après l’accueil des familles par Monsieur le Doyen, Monsieur Defat, bourgmestre de Bouillon, rappela le sacrifice de ces nombreuses vies pour notre liberté dans un très belle allocution suivie par une prière de circonstance énoncée par un officier RAF. Dépôt de gerbes et hymnes nationaux furent suivis, dans un profond recueillement et respect, par la sonnerie « The last post ».

Ces touchantes cérémonies cédèrent la place à un drink servi dans le parc de la Ferme des Fées, où tout un chacun put se partager, non seulement un rafraîchissement bien mérité, mais également des souvenirs et anecdotes de l »époque. Madame Rose Halsall, directrice de l’établissement scolaire qui avait compté en son temps dans ses murs l’aviateur Moorcroft, l’une des victimes du crash, a tenu à offrir au village de Les Hayons, pas le biais de Michel Van Den Broeck, représentant officiellement le Syndicat d’Initiative de la Moyenne Semois, une plaquette souvenir qui sera exposée aux cimaises de la Ferme des Fées.

La journée continua par un dîner à l’Auberge d’Alsace, à Bouillon, puis par une visite guidée du château-fort.

Et dimanche matin, si vous avez pu voir, par trois fois, un avion de tourisme survoler Les Hayons, c’étaient les britanniques qui s’étaient vu offrir le survol de la région qui est devenue la leur, tant le sol de La Cornette renferme du sang de leur parents.

995911_10201491580550272_2036206354_n

 

No comments

Be the first one to leave a comment.

Post a Comment