Editorial

anne-simon

Epidémie ou pseudo-épidémie : That is the question !

Un numéro spécial « EPIDEMIE », prétexte pour mettre en évidence l’intérêt du ‘Outbreak support team’ créé dans le cadre du plan stratégique national de lutte contre les MDRO (Multi-drug resistant organism) 2014-2019.

Le protocole d’accord prévoit trois axes décrits comme ceci:
1) la création d’un Comité technique de surveillance des MDRO (TC-MDRO) pour évaluer les risques (risk assessment) liés aux MDRO et optimiser la coordination des surveillances relative aux MDRO ;
2) la création d’une Commission nationale pour la lutte contre les MDRO (CNL-MDRO) pour optimiser la coordination de la lutte contre les MDRO (risk management) ;
3) la création d’une Outbreak Support Team (OST) pour aider les hôpitaux et les centres d’hébergement et de soins confrontés à une épidémie de MDRO dans leurs établissements.

Une équipe d’intervention, des sauveurs… Eh bien oui !
Vous avez certainement vécu l’épidémie de norovirus avec son « rebond » bien connu dès qu’on lève les mesures de précautions additionnelles, les VRE qui passent d’une unité à l’autre sans que l’on puisse expliquer pourquoi, les Klebsiella pneumoniae productrices de carbapénémases avec les fermetures d’unités de soins qui perturbent complètement la prise en charge des patients, les soins programmés, voire le programme opératoire. Ce sont des moments de grande solitude et de grand découragement.
On arrive parfois en interne à résoudre le problème comme lors de l’épidémie de VRE en hématologie décrite par l’équipe d’Anvers ou de la pseudo-épidémie en néonatalogie mais parfois pas. Anne-Marie Verbruggen de l’AZ Nikolaas a été confrontée à une épidémie de CPE et décrit très bien les avantages de l’intervention de l’outbreak support team. Tout à coup, on n’est plus seul et il est évident que l’avis d’experts externes est un bras de levier important au sein même de son institution. La direction s’implique, les changements d’organisation parfois importants s’opèrent et les moyens financiers toujours nécessaires dans ces situations sont plus facilement libérés.
Ce numéro est sans doute l’occasion aussi de vous rappeler de nous faire part de vos expériences de gestion d’épidémies ou de cas groupés. Vous n’en avez pas ? Veinards ! Dites-nous alors comment vous faites !
Au nom du comité de rédaction, je vous souhaite un bel été même si au moment où je rédige cet édito, il pleut. Profitez bien de vos vacances, rechargez les batteries pour faire face aux nombreux défis qui nous attendent !

Anne Simon

Article à la Une

ab

Maîtrise d’un foyer d’entérocoques résistants à la vancomycine dans un service d’hématologie de l’UZA

Frank Van Laer - Hilde Jansens - Emiel Goovaerts
La surveillance des microorganismes multirésistants (MRMO), parmi lesquels l’ERV, par l’équipe d’hygiène hospitalière s’effectue de maniè...
Lire

Sommaire

TÉLÉCHARGEZ
LE MAGAZINE ENTIER

DÉCOUVREZ NOS DOSSIERS SPÉCIAUX

S’ABONNER AU
MAGAZINE

LES AUTRES NUMEROS DU MAGAZINE

NOS PARTENAIRES

ENVIE D’ÉCRIRE UN ARTICLE ?

LES SITES À NE PAS MANQUER

Les adresses
à ne pas oublier
Nouveautés Nosomail

AGENDA SCIENTIFIQUE

    avril 2016
  • 18 - 20 : INFECTIOUS DISEASES SOCIETY OF AMERICA (IDSA), Baltimore
  • mai 2016
  • 19 : Institut de la Santé Publique (ISP) : Séminaire scientifique, Bruxelles
  • juin 2016
  • 1 - 3 : Société Française d’Hygiène Hospitalière (SF2H), Nantes
  • 16 - 20 : American Society for Microbiology and ICAAC ( ASM ICAAC), Boston
  • août 2016
  • 30 - 2 : Infectious Diseases Society of America (IDSA), Seoul

Comité de rédaction

EXPÉRIENCES À PARTAGER