Editorial

Et moi qui pensais naïvement que j’allais pouvoir commencer l’édito en écrivant « SARS-CoV-2 alias Covid-19, plus qu’un mauvais souvenir » et bien non je vais plutôt devoir écrire en ce 18 août 2020, à Bruxelles « SARS-CoV-2, le retour ».

Et oui, nous avons envie de parler d’autre chose, et oui, le Covid-19 nous en avons assez. Nous allons donc essayer de vous changer les idées !

Pendant cette crise, le comité de rédaction de Noso-info a été spécialement créatif et comme vous le lirez, ce second numéro de 2020 voit la naissance de trois nouvelles rubriques.

Ce nouveau coronavirus (on en parle encore un peu, puis on arrête !) qui nous a fait vivre une crise sans précédent est l’occasion de donner la parole au lecteur qui peuvent désormais partager leur vécu par l’intermédiaire de Noso-info et pourquoi pas pousser un coup de gueule parfois nécessaire et bien salutaire. Nous l’avons intitulée « La voix des lecteurs ». Comme pour toute publication de ce bulletin, le contenu de l’article n’engage que ses auteurs. Donc si vous avez des choses à dire, exprimez-vous par l’intermédiaire de cette rubrique, elle est faite pour cela !

La seconde nouveauté a été suggérée par Youri Glupczynski qui fait son retour dans le comité de rédaction qu’il a présidé pendant de nombreuses années. La rubrique « Un article sous le microscope » est un exercice intéressant de critique positive et constructive d’une expérience, d’un article original et de sa mise en perspective tenant compte à la fois des données de la littérature et du contexte local. C’est l’expérience de l’UZA sur l’impact de l’utilisation des gants imprégnés d’antiseptique sur l ’incidence des MDRO et des CLABSI aux soins intensifs qui a fait ici l’objet de cet exercice d’analyse critique.

La dernière création est la rubrique « Cela s’est passé loin de chez nous ». Nos campagnes de promotion de l’hygiène des mains suivant le modèle de l’OMS font des petits. Dans cette rubrique Carine Yehouenou, médecin microbiologiste, partage son expérience béninoise. Son étude des comportements d’hygiène des mains dans six hôpitaux au Bénin n’est qu’une petite partie d’un projet beaucoup plus ambitieux qu’elle partage avec deux autres doctorantes, dont l’acronyme est MUSTPIC (pour Multi-disciplinary Strategy for Prevention and Infection Control in Benin). Ce projet est financé par l’Académie de la Recherche pour l’Enseignement Supérieur (ARES). Nous ne manquerons pas de demander aux auteurs de nous faire part du suivi de l’avancée de leurs travaux. 

Bonne fin d’été et bonne lecture

Anne Simon

Article à la Une

Gants de toilette imprégnés de chlorhexidine à usage unique. Quel impact sur les MDRO et CLABSI chez des patients admis en soins intensifs à l’UZA?

Frank Van Laer - Elise Van Cauwenberg - Hilde Jansens
Depuis 2009, l’UZA applique dans l’ensemble de l’hôpital le lavage soignant (également appelé le « lavage sans eau ») pour les patients ali...
Lire

Nouveautés

Agenda scientifique

  • juin 2020
  • du 3/06 au 5/06 || à Nantes
    31th Congrès National SF2H : REPORTE au 9-10-11 juin 2021
  • du 10/06 au 12/06 || à Phoenix
    Association for professionals in Infection Control and Epidemiology : ANNULE
  • du 17/06 au 19/06 || à Athènes
    6th World Congress on Vascular Access : Programme online les 17 et 18 juin 2020 REPORTE en avril 2021
  • novembre 2020
  • du 8/11 au 10/11 || à Edimbourg
    FIS/HIS International
Charger les évènements suivants

Proposer un article ?

Offres d'emploi

Nos partenaires

Flux RSS

Subscribe

Comité de rédaction

Les anciens numéros

Toutes les archives

Découvrez nos dossiers spéciaux

Expériences à partager