Home » L’école

 
 

L’école

 

La vieille école, qui apparaît encore sur des vieux plans cadastraux, fut construite en 1840. Elle se trouvait sur l’actuelle placette du village, là où se trouve un gros frêne. Elle fut détruite dans les années trente par Emile Pierre et Henri Baijot. Camille Coulon, gamin à l’époque, nous raconte que les deux hommes, après avoir sapé le bas des murs, étaient partis boire une tasse de café dans une maison voisine. C’est pendant ce temps que tout l’édifice s’écroulât.

La nouvelle école trouva alors place au rez-de-chaussée du bâtiment qui abritait, à l’étage, l’administration communale. Au niveau de la rue de la Semois se trouvaient deux portes : celle menant à l’étage et celle de la remise à bois. Les écoliers entraient dans la classe unique par l’arrière, via un long couloir au bout duquel étaient situées les toilettes. En face, une porte donnait accès à la classe au milieu de laquelle trônait un gros poêle à bois.

Vers 1930, la période scolaire durait huit ans. L’instituteur avait la charge de quarante enfants divisés en trois degrés. Il inculquait à ses élèves l’orthographe, l’arithmétique, le jardinage, la gymnastique mais aussi le sens de l’obéissance et du devoir. L’été venu, il donnait des cours de plein air au bois du Culot. Il n’y avait pas de cours le jeudi après-midi : les garçons étaient donc employés aux travaux des champs; les filles suivaient des cours de couture, tricot et racommodage; et cela à partir de la fin des vacances de Pâques précédant leur entrée à l’école primaire. Josette BODY, qui habitait La Cornette, se souvient qu’elle venait à pied, seule, à cinq ans et demi, au cours de la « Madame de couture ». Les voyages scolaires étaient extrêmement rares. Toutefois, dans ses notes, Albert Coulon se rappelle qu’en 1935, l’école organisa une excursion à l’exposition universelle de Bruxelles. Les vacances s’étalaient du 15 août au 1er octobre. Cette dernière école fut fermée en 1972. (voir rubrique « Vie associative – Le Hultai).

( Cliquez sur les photos pour zoomer.)

Les Hayons – 1898

De bas en haut et de gauche à droite: Auguste Nemery - Félicien Renaudin - Edouard Bizon - Albert Robinet - ... Demoulin - Adolphe Houchard - Amélie Robinet - Aurélie Nemery - Pauline Renaudin - Louis Bodesson - Caroline Bizon - Emma Guillaume - Maria Guillaume - Justine Lagneau - Adolphe Toussaint - Maria Lamouline - Julie Toussaint - Imelda Lamouline - Mathilde Demoulin - Virginie Body - Mélina Houchard - Joseph Houchard - Edouard Gravelle - Auguste Coulon - Edmond Bodesson (maître d'école) - Guillaume (devenue religieuse) - Odile Coulon - Victorine Nicolas - Clotilde Bertrand - Camille Body - Julien Renaudin - Cyrille Nicolas - Auguste Nicolas - Clémentine Body - Constance Baijot - Berthe Paté - Adèle Body - Victor Body - René Gravelle - Louis Robinet - René Lamouline.

De bas en haut et de gauche à droite:
Auguste Nemery – Félicien Renaudin – Edouard Bizon – Albert Robinet – … Demoulin – Adolphe Houchard – Amélie Robinet – Aurélie Nemery – Pauline Renaudin – Louis Bodesson – Caroline Bizon – Emma Guillaume – Maria Guillaume – Justine Lagneau – Adolphe Toussaint – Maria Lamouline – Julie Toussaint – Imelda Lamouline – Mathilde Demoulin – Virginie Body – Mélina Houchard – Joseph Houchard – Edouard Gravelle – Auguste Coulon – Edmond Bodesson (maître d’école) – Guillaume (devenue religieuse) – Odile Coulon – Victorine Nicolas – Clotilde Bertrand – Camille Body – Julien Renaudin – Cyrille Nicolas – Auguste Nicolas – Clémentine Body – Constance Baijot – Berthe Paté – Adèle Body – Victor Body – René Gravelle – Louis Robinet – René Lamouline.

Pendant les vacances d’août 1915, Monsieur Edmond Bodesson, instituteur, a donné sa démission.
L’intérim fut assuré jusqu’en octobre par Monsieur Boulanger, de Fays-les-Veneurs.
Monsieur Willème, de Bertrix, assura ce poste jusqu’à la remise de sa démission, le 1er décembre 1920.
Il fut remplacé par Monsieur Jules Seutin.

Rangée du fond: Marie Godfrin, Emile Pierre, Marie Choffray, Victor Body, Louis Nicolas,Marcel Wanlin, Marie Lambin, Marie Ledent, Lucien Choffray, Odile Coulon, Marie Ludwig. Rangée du milieu: Théophile Ledent, Marie Houchard, Jean Godfrin, Odile Body, Emile Willemet,Joseph Lemasson, Louise Simon, Alphonse Lambin, Emile Damien, Marthe Ledent, Mélina Houchard, Robert Houchard. Rangée du bas: Jules Choffray, Albert Ludwig, Gaston Body, Victor Nicolas, Auguste Houchard, Cyrille NicolasNestor Ludwig, Jules Seutin, Marie-Henriette Willemet, Madeleine Ledent, Irma Delsem (petite flamande en pensionchez Emile Ludwig), Jeanne Damien, Marie Houchard, Alice Gravelle, Simone Body.

Rangée du fond: Marie Godfrin, Emile Pierre, Marie Choffray, Victor Body, Louis Nicolas,Marcel Wanlin, Marie Lambin, Marie Ledent, Lucien Choffray, Odile Coulon, Marie Ludwig.
Rangée du milieu: Théophile Ledent, Marie Houchard, Jean Godfrin, Odile Body, Emile Willemet,Joseph Lemasson, Louise Simon, Alphonse Lambin, Emile Damien, Marthe Ledent, Mélina Houchard, Robert Houchard.
Rangée du bas: Jules Choffray, Albert Ludwig, Gaston Body, Victor Nicolas, Auguste Houchard, Cyrille NicolasNestor Ludwig, Jules Seutin, Marie-Henriette Willemet, Madeleine Ledent, Irma Delsem (petite flamande en pensionchez Emile Ludwig), Jeanne Damien, Marie Houchard, Alice Gravelle, Simone Body.

Les Hayons – Octobre 1939

Rangée du fond : Marie Maréchal – Paul Godfrin – Jules Seutin (instituteur) – Camille Coulon – Léon Roset. Deuxième rang : Yvonne Lebas – Denise Lambotte – Evence Roset – André Coulon – Félicien Lemasson – Roland Robinet – Albert Coulon – Fernande Maréchal – Renée Body. Troisième rang : Mariette Gravelle – Ghislaine Dumay – Marie-José (dite Josette) Body – Claire Lebas – Georgette Dumay – Marie Seutin. Et à l’avant-plan : André Ramelot – Jules Godfrin – Albert Lebas – Raymond Collette – Noël Roset – Robert Dumay et Gilbert Bertrand.

Rangée du fond : Marie Maréchal – Paul Godfrin – Jules Seutin (instituteur) – Camille Coulon – Léon Roset.
Deuxième rang : Yvonne Lebas – Denise Lambotte – Evence Roset – André Coulon – Félicien Lemasson – Roland Robinet – Albert Coulon – Fernande Maréchal – Renée Body.
Troisième rang : Mariette Gravelle – Ghislaine Dumay – Marie-José (dite Josette) Body – Claire Lebas – Georgette Dumay – Marie Seutin.
Et à l’avant-plan : André Ramelot – Jules Godfrin – Albert Lebas – Raymond Collette – Noël Roset – Robert Dumay et Gilbert Bertrand.

Les Hayons – Année scolaire 1949/1950

Rangée du fond : Roger Godfrin - Alphonse Laffineuse - Joseph Body - Nestor Pierre - Jules Seutin (instituteur). Rangée du milieu : Annie Seutin - Jeannine Gravelle - Luce Lambotte - Flore Bley - Andrée Bley - Augusta Laffineuse. Les quatre petites, devant : Jeanne Laffineuse - Mariette Pierret - Josée Gravelle - Simone Gravelle.

Rangée du fond : Roger Godfrin – Alphonse Laffineuse – Joseph Body – Nestor Pierre – Jules Seutin (instituteur).
Rangée du milieu : Annie Seutin – Jeannine Gravelle – Luce Lambotte – Flore Bley – Andrée Bley – Augusta Laffineuse.
Les quatre petites, devant : Jeanne Laffineuse – Mariette Pierret – Josée Gravelle – Simone Gravelle.